Marathon de Prague đŸŽ–ïžđŸƒâ€â™€ïžđŸƒâ€â™‚ïž

Prague, quel Ă©vĂ©nement !

Un projet dĂ©cidĂ© Ă  la fin de l’étĂ© dernier. Puis, une organisation qui se met en place par Ă©tape sous la houlette de Jade.
Avec en dĂ©cembre l’entiĂšretĂ© des dossards sont rĂ©servĂ©s.
22 marathoniens et 10 duos marathon.

Un déplacement axé sur trois jours avec un premier repas collectif à 33 personnes, puis un repas plus festif à 41 personnes.
L’orga CRC, c’est laissĂ© le choix Ă  chacun de s’organiser comme il l’entend.
Associer sa famille, les amis ou choisir l’option prise en charge totale de l’évĂ©nement, ce que feront dix neuf adhĂ©rents au dĂ©part de l’UGC Strasbourg samedi matin Ă  7h pour une retour lundi dans la journĂ©e.

Alors, faire partager un week-end Ă  ceux qui n’ont pas pu s’y rendre, pas simple !
Donc, le mieux est de laisser place Ă  divers Ă©crits sous forme de ressentis ou anecdotes.
Vous retrouverez les rĂ©sultats globaux en fin d’article.

En ce qui me concerne, je rĂ©sumerai mon dĂ©placement Praguois par une citation que j’ai allongĂ© de quelques mots .
Sartre a Ă©crit « L’enfer c’est les autres Â» et si les autres c’était aussi le bonheur


Mike


GrĂące a ce projet, j’ai pu faire mon premier marathon.

Le jour de la course, aprĂšs avoir pas beaucoup dormi la nuit prĂ©cĂ©dente, je ressentais un peu d’apprĂ©hension Ă  faire 42 kilomĂštres mais les bonnes ondes des copains m’ont fait beaucoup de bien et m’ont donnĂ© de l’Ă©nergie positive.

Je dĂ©marre ma course Ă  un rythme modĂ©rĂ©, je m’arrĂȘte rĂ©guliĂšrement aux ravitaillements, je croise les amis du CRC qu’ils soient coureurs ou spectateurs, on se soutient mutuellement.

Je franchis le fameux mur du 30Ăšme et puis au 35Ăšme, soudainement l’espace d’un instant je n’ai plus l’envie de continuer, je marche un peu et puis quand je repense Ă  toutes ses sĂ©ances de prĂ©paration faites ensemble et tous les encouragements que j’ai eu, je n’avais pas le droit de m’arrĂȘter la.

ArrivĂ©e au kilomĂštre 42, 195 je ressens que je viens de rĂ©aliser un Ă©norme rĂȘve de coureur.

Merci au Crc d’avoir contribuĂ© Ă  cela ! 😄

Adellen

Quel bonheur de réussir ce défi des 50 printemps entourée de vous tous .

À tous je vous dis merci 🙏SpĂ©ciale dĂ©dicace aux coachs Johan, Mike et Jade et Ă  tout le bureau du CRC, aux trois drĂŽles de dames Maria, Jeannine, Saliha qui ont parcouru le chemin avec moi prĂšs de 32 km et bien sĂ»r Ă  ma trĂšs chĂšre famille Nicolas, Bastien et Clara toujours lĂ  pour nous encourager. V

Vous avez Ă©tĂ© tous formidables and butifull 💙

Plus qu’un dĂ©fi personnel c’est une aventure humaine dans une des plus belles villes d’Europe.

Voyage Ă  Prague la somptueuse mĂ©diĂ©vale capitale qu’on a du mal Ă  quitter.

Un voyage qu’on voudrait prolonger pour toujours et qui restera encrĂ© dans mon cƓur.


Aline


AprĂšs plusieurs mois d’attente, le week-end du marathon tant redoutĂ© est enfin arrivĂ© !

Le stress et la fatigue due aux entraĂźnements et aux sorties longues ont laissĂ© place Ă  l’excitation et Ă  une petite pression qui va monter jusqu’au dĂ©part du marathon. L’ambiance, le samedi, est plutĂŽt dĂ©tendue mais on sent que la course n’est jamais trĂšs loin dans la tĂȘte des uns et des autres, que ce soit dans la voiture, oĂč l’on Ă©change nos craintes pour la course du lendemain, nos anecdotes de courses ou encore nos meilleures blagues (hou hou 🩉), ou au restaurant (je n’ai jamais vu un si grand
groupe commander autant de biĂšres sans alcool).

Le matin de la course, la pression monte encore d’un cran mais Mike, et sa bonne humeur lĂ©gendaire, ou LoĂŻc, qui prĂ©pare sa potion magique, sont lĂ  pour dĂ©tendre l’atmosphĂšre. Une fois le petit-dĂ©jeuner avalĂ© et la photo de groupe prise, je me rend dans le sas de dĂ©part avec Jade, ma binĂŽme de choc pendant toute la prĂ©pa !
Bizarrement, je ne suis pas trop stressĂ©, j’ai juste hĂąte d’en dĂ©coudre. Le dĂ©part est donnĂ© ! Sur les premiers km, notre allure est lĂ©gĂšrement en dessous de notre objectif : Le parcours piĂ©geur (pavĂ©s, lignes de trams
) et la forte densitĂ© de coureurs nous empĂȘchent de tenir notre rythme.

Au bout de 2km, on trouve enfin notre allure de croisiĂšre, trĂšs lĂ©gĂšrement au-dessus de notre objectif, qu’on tiendra sur une trentaine de km. On en profite pour en prendre plein la vue et encourager les copains du CRC (les aller-retours sur le parcours nous permettent de croiser les coureurs qui se trouvent devant ou derriĂšre nous).

Malheureusement, la fatigue et les premiĂšres douleurs se font ressentir vers le 32e km. On avance au mental et grĂące aux supporters du CRC : Louis, Marion, qui avait prĂ©parĂ© un super pancarte, Diane, Elodie et la famille d’Aline n’ont pas arrĂȘter de donner de la voix ! Ces encouragements nous ont poussĂ©s jusqu’au bout et nous ont permis de dĂ©crocher une belle mĂ©daille

AprĂšs l’effort, le rĂ©confort au restaurant et deux belles surprises : Un cadeau-souvenir dessinĂ© par Jade et le pronostic de Mike au dos d’une photo en lien avec le CRC pour chaque coureur.
Un grand merci au CRC pour ce super week-end !!

Philippe


Mon ressenti

Va falloir faire court, pas facile car tellement d’émotions encore !
Ce fut un premier marathon pour moi, et allez savoir que j’ai dĂ» rĂ©flĂ©chir longtemps avant de me lancer dans une telle aventure ! La dĂ©cision a Ă©tĂ© prise quand les copines du CRC se sont lancĂ©es avec moi. Nous ne pouvions donc plus reculer, la prĂ©pa est lancĂ©e en janvier. Celle –ci a Ă©tĂ© longue, mais Ă  plusieurs, on se motive.

Le jour J est arrivĂ© et c’est maintenant qu’il va falloir ĂȘtre forte. Le dĂ©part est donnĂ©, nous dĂ©marrons tranquillement avec Aline, Saliha et Janine. Les premiers 20 km passent comme une lettre Ă  la poste, on est bien toutes les 4, Janine nous laisse suite Ă  un petit problĂšme gastrique, nous continuons donc l’aventure Ă  3. Nos supers supporters sont sur le circuit et ça nous donne des ailes, les km dĂ©filent et on est bien ! C’est Ă  partir du 31 Ăšme km que ça devient un peu dur pour moi, je tiens le coup mais dĂ©cide de laisser partir les copines entre le 32 Ăšme et le 33 Ăšme km, mes mollets se contractent, je suis Ă  la limite des crampes, mais je ne lĂąche rien, Mike m’a dit de ne pas marcher alors je ne marche pas !

Je suis seule dĂ©sormais avec moi-mĂȘme.
Il faut tenir, terminer, faire abstraction de la difficulté !

Panneau 40 km, rien ne peut plus m’arriver maintenant, je vais y arriver, je jubile, quel beau dĂ©fi ! je passe la ligne en 4h35, arrĂȘte mon chrono comme sur n’importe quelle autre course et ne rĂ©alise pas encore que j’ai rĂ©ussi Ă  courir un marathon en 4h35. Un exploit indescriptible ! Si on m’avait dit il y a quelques annĂ©es que je ferais un marathon, je vous aurais rĂ©pondu « mĂȘme pas en rĂȘve ! » Et pourtant je me suis lancĂ©e dans l’aventure. Je ne peux ĂȘtre que fiĂšre de moi.

La rĂ©cup ? une formalitĂ©. MĂȘme les escaliers se descendent normalement, je suis stupĂ©faite. Et la petite marche touristique de 11km du lendemain avec la montĂ©e au chĂąteau a fait du bien pour la dĂ©contraction musculaire. Je tiens tout de mĂȘme Ă  remercier Mike et Joan (nos coachs prĂ©fĂ©rĂ©s), qui nous ont bien prĂ©parĂ©s et soutenus dans ce dĂ©fi, et le CRC pour le partage de cette belle aventure.

Le marathon c’est une chose mais le partage tous ensemble de moments conviviaux, l’entrainement et l’organisation d’un tel dĂ©placement Ă  41 font Ă©galement partie de l’aventure ! Jade, tu peux te reconvertir dans l’évĂšnementiel !!

Pour finir, week-end inoubliable, gravĂ© Ă  tout jamais !! Et oui je suis tellement fiĂšre d’avoir pu accomplir cela, comme quoi, tout est faisable dans la vie, il suffit de le vouloir !!

Maria, officiellement marathonienne !


Les week-end CRC sont toujours merveilleux avec une bonne ambiance mais cette escapade Ă©tait diffĂ©rente pour moi que les autres. Ce n’Ă©tait pas un petit week-end mais c’Ă©tait un week-end qu’on s’est prĂ©parĂ© depuis plusieurs mois.

Un grand merci au bureau CRC à Jade, Mike et tous les autres qui ont contribué à cette magnifique organisation.

Je suis vraiment contente de faire partie de ce CRC et aussi pouvoir trouver ma famille de running en France dans la ville que j’adore vivre, Strasbourg.

Ceren


Le CRC Ă  Prague, sans blague !

Une fantastique aventure de 3 jours qui restera longtemps gravĂ©e dans ma mĂ©moire ! Du dĂ©part tonitruant devant l’UGC le samedi matin Ă  7h (je pensais qu’on se retrouvait Ă  9h) jusqu’au retour dans la douleur causĂ©e par nos performances au marathon (qui l’eĂ»t cru?), ce voyage fut extraordinaire dans tous les sens du terme.

Merci beaucoup Ă  tous ceux qui Ă©taient lĂ  pour faire de ce week-end ce qu’il Ă©tait (magique), et un merci particulier Ă  Jade pour l’organisation exceptionnelle! Aussi, merci Ă  Mike et Louis de m’avoir fait rĂ©viser le nom des dĂ©partements français.

Armand


On en a rĂȘvĂ© pendant des mois
On s’est entraĂźnĂ© durement pour ça
On a mĂȘme grimacĂ©, quelques fois
Mais on ne s’imaginait pas

Que ce serait si beau
Que ce serait si fort

D’aller chercher au plus profond de soit
Un rĂȘve aprĂšs des heures d’efforts
Une lumiĂšre au bord de la Vltava
Le meilleur bonbon pour la tĂȘte

AprĂšs quarante deux kilomĂštres

Erwan


Depuis la naissance de ma fille, je n’ai pas vraiment Ă©tĂ© assidu aux entraĂźnements ni mĂȘme au sport en gĂ©nĂ©ral. Avec cette envie de reprendre en novembre dernier, la proposition de Jade m’a permis de me focaliser sur un objectif clair que j’avais en tĂȘte depuis longtemps : faire un marathon sur route. 

L’entraĂźnement mis en place par Mike, le nombre de participants et l’organisation aux petits oignons de Jade nous a permis de tous nous motiver les uns les autres en discutant de nos progressions et ressentis au fur et Ă  mesure que le jour J se rapprochait. 

Le week-end Ă  Prague a vraiment Ă©tĂ© un super moment de convivialitĂ© et d’Ă©changes qui a Ă©tĂ© bien au-delĂ  de la course en elle-mĂȘme. 

Un grand merci pour cette aventure qui ne sera certainement pas la derniùre 😉

Stéphane


J’ai tardĂ© Ă  Ă©crire ces quelques lignes.
D’abord parce que il est toujours compliquĂ© de parler Ă  la premiĂšre personne quand une aventure a Ă©tĂ© partagĂ©e par un si grand nombre.

Quand j’ai rejoint le CRC, nous Ă©tions plusieurs Ă  rĂȘver de grands projets. Les annĂ©es passent, et ceux ci se rĂ©alisent au fil de celles-ci. Bien plus qu’une case Ă  cocher, ces Ă©vĂšnements constituent une boĂźte Ă  souvenir merveilleuse. Une rĂ©elle aventure humaine, intergĂ©nĂ©rationnel et entiĂšre. C’est naĂŻf mais partager ces Ă©vĂšnements, les organiser, me fait comprendre que si les relations humaines sont essentielles, que le monde associatif l’est tout autant.

Merci. Pour tout ces mots, pour l’ensemble de ces moments. Pour ces kilomĂštres et l’aventure sportive. Pour les entrainements et les fractionnĂ©s glacĂ©s, sous la pluie (on se souviendra de cet hiver 2022). Pour les sorties longues, pour les plaintes avec le sourire. Pour les doutes, pour la motivation. Pour les rires, les trĂ©molos dans la voix, pour vos sourires et vos prĂ©sences.

Le CRC a emmené 41 personnes à Prague.
Pour 42 kilomĂštres, mais aussi tellement plus. Merci la vie !

Jade

Aventure partagées avec : Jade, Sandra, Cyrille, Adellen, Erwan, Pauline, Loïc, Saliha, Armand, Aline, Nicolas, Bastien, Clara, Alexandre, Mike, Maria, Fabio, Rossella, la famille de Fabio et Rossella, Marion, JérÎme, Philippe, Maud, Jean Jacques, Brice, Diane, Elodie, Thibaut, Louis, Janine, Jean-Baptiste, Emiline, Julian, Amandine, Cédric, Delphine, Ceren, Stéphane, CharlÚne.


RĂ©sultats :

Marathon Duo (226 classés) :

145. Ceren CICEK (01:55:38) – Pauline ROUGET (02:18:02) : 04:12:15
173. Emiline THOURET (02:11:16) – Julian MURGIA (02:17:04) : 04:26:56
175. Sandra RAPPOSELLI (02:27:27) – Delphine HERZOG (02:01:13) : 04:27:17
177. Charlene FOND (02:10:20) – Maud BERGES (02:18:54) : 04:27:49
215. Rossella COPPOLARO (02:27:45) – Giancarlo MASOTTI (02:36:33) : 05:02:49

Marathon (5471 classés) :

312. StĂ©phane ODON : 03:03:51 – 293Ăšme H
370. Cyrille NOCUS : 03:07:15 – 346Ăšme H
639. Armand DUPONT : 03:17:32 – 595Ăšme H
866. Amandine BERY : 03:25:50 – 78Ăšme F
874. Brice FRIEDERICH : 03:26:35 – 794Ăšme H
1062. Alexandre BIENAIME : 03:29:17 – 965Ăšme H
1129. Fabio MASOTTI : 03:29:46 – 1027Ăšme H
1459. Jade ROUSSET : 03:32:51 – 147Ăšme F
1460. Philippe KLEIN : 03:32:51 – 1313Ăšme H
1592. Jean-Jacques LOTH : 03:38:26 – 1431Ăšme H
2484. Thibaut VERRAEST : 03:59:43 – 2164Ăšme H
2522. JĂ©rĂŽme MANTEAU : 03:57:38 – 2195Ăšme H
2725. Erwan BIGER : 03:59:42 – 2355Ăšme H
3023. Adellen AHMED : 04:07:54 – 2574Ăšme H
3207. Mickael SALMON : 04:12:06 – 2716Ăšme H
3224. DINTINGER LoĂŻc : 04:04:55 – 2732Ăšme H
3790. Aline CANTISANI : 04:26:37 – 647Ăšme F
3888. Saliha DINTINGER : 04:29:18 – 691Ăšme F
4094. Maria SALMON : 04:35:08 – 748Ăšme F
4563. Janin FUCHS : 04:51:51 – 898Ăšme F
4564. Jean-Baptiste CASBONNE : 04:52:20 – 3666Ăšme H



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s